Quadra94 : « Alea jacta est… »

Publié: 6 avril 2011 dans Récits

Au bout de 12 semaines, voici l’analyse de ma préparation Marathon. Comme je l’avais déjà évoqué j’avais opté pour le plan 12 semaines en 3 séances par semaine proposée par Conseils course à pied. C’est la première fois que j’envisage une préparation, vous rappelant qu’après des mois de pratique du running tous azimuts, j’envisageais finalement de privilégier la qualité à la quantité.

J’ai commencé l’entraînement le mardi 11 janvier. Si vous calculez, ça nous faisait quelques 13 semaines avant l’épreuve du Marathon de Paris. J’ai essayé de suivre plusieurs avis selon lesquels il est préférable de se laisser une semaine de battement entre la fin de la préparation et la course.

Avant d’en arriver au travail spécifique, j’ai dû être rappelé à l’ordre pour avoir agrémenté mes semaines de séances supplémentaires, notamment la semaine 4 dite semaine allégée qui coïncidait avec une semaine de congés. J’ai fini par comprendre que la préparation, c’était « le plan et rien que le plan » (Merci JP et Guy), …en dehors des séances NRCP que je m’accordais en guise de dessert.

Puis le travail spécifique est arrivé en semaine 5, des cycles interminables ou s’enchaînaient les footings, les séances de fractionnés et les sorties longues mixtes. Pas toujours facile de trouver les créneaux de disponibilité pour coller au programme, néanmoins les exercices ont été suivis à la lettre.

Les deux dernières semaines étant déjà du relâchement, j’ai préféré supprimer la semaine de repos en fin de programme. J’avais la solution de demander à ASO d’avancer le MDP au 3 avril ce qui m’a été refusé. J’ai donc décidé de doubler la semaine 10.

Rien d’affolant donc sur le graphique des distances hebdomadaires pour le pic en fin de programme, considérant que j’ai réalisé un plan en 13 semaines.

L’heure du bilan n’a pas encore sonné, je le réserve au 10 avril. En tout cas, le plan a été suivi, plus ou moins bien, les séances du travail spécifiques ont été ralisées et j’ai ce gros avantage de ne pas être blessé lorsque je compare à ma participation de l’an passé et à l’hacatombe autour de moi. Il me reste deux footings avant l’épreuve. Je ne sais pas si je me sens prêt, au moins, je suis préparé…

Maintenant, on verra… le sort en est jeté

Publicités
commentaires
  1. Running Guy dit :

    Sûr que ce plan te sera profitable.
    Verdict dimanche 🙂

  2. laure dit :

    tu es prêt Yannick, fais toi plaisir, c’est ce que je te souhaite !

  3. SANDRINE dit :

    MOI JE SUIS CERTAINE QUE TU ES PRET
    A DIMANCHE !!! bonne course
    prends du plaisir
    bizz

  4. giao dit :

    Avec ou sans plan, telle est la judicieuse question que tu poses mon ami !
    personnellement je n’en ai suivi aucun et je serai ravi de courir à tes côtés ce dimanche puisque nous partons dans le même sas en compagnie de Charlie qui aura laissé ses drôles de dames dans un joli sas rose
    bonne course mon ami, je croise les doigts pour que tout aille bien pour nous tous, FORZA NRCP !!!

  5. alain dit :

    Es tu un homme de rigeur et d’ordre ?

  6. Quadra94 dit :

    Merci à tous, vos encouragements me vont droit au coeur 🙂

  7. En effet, ce n’est pas l’heure du bilan, c’est l’heure de faire le pleins de réserves et être une superforme lors du marathon. Amuses-toi bien.

  8. Quadra94 dit :

    Le sors en a décidé autrement. Je ne serai pas des vôtres sur la ligne de départ. Bonne course à tous et à toutes. Vous êtes prêts, chauds bouillants, j’ai confiance en votre performance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s