Chez nous l’hiver tire sa révérence, et le printemps pointe le bout de son nez. Mais il y a des lieux ou le printemps et l’été s’enchaînent à longueur d’année. Stéphanie notre reporter aux USA nous envoie une carte postale de Miami ou elle a le temps d’un week-end testé la sortie longue à South Beach, Miami en préparation du marathon de Washington le samedi 17 mars.

Petite hesitation avant de partir en weekend a Miami ! Je n’ai pas oublié le debardeur, la petite robe de plage, les chaussures de soiree, le maillot de bain… est-il vraiment utile que j’ajoute les baskets et la tenue de course a pied?

Et puis je visualise le front de mer avec tous ces magnifiques athlètes/top models qui doivent y courir avec sur le nez leurs grosses lunettes de soleil de marque, et je me dis qu’il faut que je tente le coup du footing a Miami.

Le samedi matin (euh… midi et demi c’est le matin ?) quand je me reveille de ma premiere soiree au sein de la jet set de Miami, a base de « people watching », activite principale (et unique) ici, clubbing jusqu’à une heure avancee de la nuit voire du matin, et cocktails dans des verres gigantesques, ce qui explique sans doute la difficulte du reveil, je realise qu’en effet le jogging va etre plus dur qu’un vrai gros fractionne.

Mais pour le principe, et apres une journee au final plutôt fraiche a se balader et se reposer, je suis d’attaque. Il est 19h, il fait froid pour Miami, traduisez : en 10 minutes, et alors que j’ai mise sur t shirt et short minimalistes, je suis en nage.

Et le footing a Miami n’est pas du tout l’activite « hype » que j’avais imaginée. D’abord parce que tout une partie du front de mer n’est qu’une succession de plages privees d’hotel, ce qui reduit l’espace consacre a un vrai front de mer amenage avec une piste ou courir. Et ensuite car j’ai eu beau bien regarder, pas d’athletes et de stars en tenue de course cherchant a se montrer en plein effort sportif. Il semble qu’au final les « people » soient tellement epuises par le petit jeu du « je te regarde, tu me regardes » qu’un peu de sport, de vrai et bel effort, ne rentre pas dans le système de Miami. Je rencontre 4-5 coureurs, en general avec des t-shirts de course. Comme quoi, ce sont des vrais, eux. Et pas le moins du monde misant sur un look de star.

Sinon, rien ! Les filles doivent déjà etre en train de mettre leurs tenues de soirees et de se maquiller, les garcons de prendre une biere dans le jacuzzi de leur hotel, je repasserai pour voir les bords de mer bondes de coureurs bronzes…

Mais qu’a cela ne tienne, je profite d’un footing ou je n’ai enfin plus peur de rentrer avec les doigts geles, ou je vais peut etre meme, qui sait, bronzer, et ou j’entends le bruit des vagues…

Et puis je pourrai dire a mes amis coureurs « oui, ma sortie du weekend je l’ai faite a South Beach, Miami ». Et peu importe si ce n’est pas dans les habitudes de la jet set locale, ca aura quand meme de l’allure !

Stéphanie

Voila un clip qui illustre à merveille l’ambiance de South beach Miami :

Publicités
commentaires
  1. Pascal R. dit :

    Trop dur la vie!!! pppfff j’suis jaloux!!!

  2. thepinkrunner dit :

    Pas facile tous les jours la vie de reporter ;-))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s