Il est difficile de passer à côté de ce phénomène (de mode ?) tant l’actualité nous rappelle à l’ordre. Le mouvement barefoot/minimalisme est né, il y a peu de temps aux Etats-Unis. Il prône un retour aux origines de l’homme en réaction au « toujours plus d’amorti » proposé par les équipementiers.

Réservé à quelques passionnés à ses débuts, il est  devenu aujourd’hui l’une des mutations majeures de la pratique de la course à pied. Jusqu’où ira ce mouvement ?

Frédérique Brossard et Daniel Dubois signent un livre ou plus exactement un manuel, entièrement consacré à ce « courir naturel » pour lequel notre corps a été formé à l’origine !

L’origine du mouvement prend sa source dans un livre « Born to run » de Christopher McDougall qui est considéré comme le livre des origines. Il nous parle des études de postures mais aussi des rencontres, notamment celle de la tribu Tarahumaras, capable de courir des heures dans les montagnes. Lors de la sortie du livre de vifs débats ont éclaté entre partisans et sceptiques.

Les équipementiers n’ont pas pris le mouvement au sérieux et pour cause, il allait à l’encontre de leurs croyances commerciales. C’est une « petite » marque qui lancera le premier « vrai » modèle : Vibram avec sa désormais célèbre Five Fingers.

C’est d’ailleurs avec ce modèle que Fred fera ses premières armes de minimaliste. De fil en aiguille, il s’intéresse à cette pratique et devient l’un de ses porte-drapeaux sans même s’en apercevoir. Alors germe dans sa tête de littéraire, l’idée d’écrire un livre qui serait un peu le manuel de vulgarisation du « courir au naturel ». Il pense immédiatement à un homme, qu’il n’a pourtant jamais vue, mais dont il apprécie les propos. Il s’agit de Daniel Dubois, un vétéran du Barefoot qui totalise près de 30 ans de pratique de course minimaliste. À cela vous ajoutez ses compétences de kiné-ostéo et vous obtenez le co-auteur idéal.

Le livre est articulé en neuf chapitres, qui tour à tour retracent l’historique du mouvement, nous parlent d’anatomie et de biomécanique puis rentre dans le vif du sujet avec l’apprentissage de la foulée et surtout nous livre un plan de conversion. C’est à mon goût la partie la plus intéressante du manuel. Car la plupart des métamorphoses « ratées » le sont à cause de la précipitation du coureur. Il faut, et cela est répété à de nombreuse reprise dans le livre, un temps d’adaptation, qui va de 3 mois pour les plus rapides à 1 an de patience, de façon progressive et sans risque tout en précisant les limites à ne pas dépasser.

Enfin, ils vous guideront dans le choix, toujours difficile, du matériel adéquat en fonction de vos caractéristiques et de vos attentes.

Un guide incontournable pour tous ceux qui souhaitent courir autrement…

BAREFOOT ET MINIMALISME : COURIR NATUREL
Auteur(s) : Frédéric BROSSARD, Daniel DUBOIS
Prix : 18,50 € TTC
Éditions Amphora
www.ed-amphora.fr

Publicités
commentaires
  1. […] Reporter Run (son article : Barefoot et minimalisme (courir naturel) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s