Marathon de New York : le rêve américain de Lionel

Publié: 26 octobre 2012 dans Pêle-mêle, Vidéos
Tags:, , , , , ,
.
Vous avez tous entendu parlé de ce marathon mythique dans cette ville hors du commun qu’est New York. Certains d’entre vous l’ont déjà couru. Et oui, les runners français sont habituellement les plus nombreux. Ca n’a pas été le cas en 2011 puisque ce sont les Italiens qui nous ont devancés, avec une délégation de 3390 coureurs.

 

Mon témoignage s’adresse avant tout à ceux d’entre vous qui pensent un jour y participer. Mais je sais que je vais réveiller de superbes souvenirs à ceux qui sont déjà des finishers new yorkais.

Finishers
Saviez-vous que c’est à New York que le taux d’arrivants est le plus important avec près de 98 % des partants ? Et savez-vous pourquoi ? Malgré le parcours de 42.195 km qui est loin d’être plat ! Et bien, c’est grâce à un public euphorique, présent dès le 3ème km, qui vous encourage, parfois à la limite de l’hystérie, que vous soyez dans les premiers ou dans les derniers. C’est ça la différence de New York. Cette communion d’une fraction de seconde avec un homme ou une femme qui vous encourage, qui vous transmets son énergie et qui vous lance que vous êtes superbe, que vous avez l’air frais ou que vous allez y arriver ! Pourtant, j’ai déjà couru en Espagne, pays qui encourage les coureurs à pied et les cyclistes comme nul part ailleurs en Europe du sud. Mais là, j’ai été bluffé. Pourtant, je savais qu’il y aurait une grosse ambiance. Mais entre l’imaginer et le vivre, c’est autre chose !

D’autant plus que j’ai pu baigner dedans près de 6h. En effet, souffrant d’une tendinite au tendon d’Achille, j’avais opté pour une stratégie de marche plutôt que de course afin d’aller jusqu’au bout. Et c’est passé ! A près de 8km/h. L’avantage de marcher vite, c’est qu’il n’y a pas de mur et que c’est moins fatiguant.  Et puis, je savais qu’à partir du semi, dans les marathons populaires, un grand nombre de coureurs mal entrainés marchent. Et c’est ce qui arrivé ! Alors quand vous marchez à 8km/h, vous en doublez un grand nombre et ça motive ! 

Pour couronner le tout, nous avons eu un temps idéal : ciel bleu, pas de vent et une température de 13° en début d’après midi.

L’organisation a été parfaite à l’exception de l’arrivée
une heure d’attente à avancer en piétinant dans un coral pour récupérer vos vêtements : c’est le point à améliorer pour les organisateurs qui veulent accueillir 50 000 coureurs en 2012.

J’espère vous avoir donné envie d’aller un jour à New York
Le séjour coûte cher mais vous reviendrez riche d’émotions et de souvenirs qui vous resteront jusqu’à la fin de vos jours. Et ça, ça n’a pas de prix. Alors, si vous êtes motivés, prenez patience car il n’y a pas assez de places pour tout le monde (+ de 150 000 demandes) : prenez-vous y au moins un an à l’avance en passant exclusivement par un tour opérateur accrédité. 

Alors, c’est pour quand ? Moi, c’était le 6 novembre 2011…
 
Lionel Boéchat
commentaires
  1. Grégo dit :

    Oh la la la…quel bonheur de revivre ce marathon ! J’y étais (vague 3), et dans l’aire des dossards verts (donc j’étais également sur le tablier inférieur). On a donc dû se croiser quelque part autour du 15ième Km. Superbe témoignage, et quelle réalisation !! J’ai ADORE.
    Cette année j’en serai aussi.
    PS 1 : Tout à fait d’accord pour ton coup de coeur de visite en intro. à propos de la High Line
    PS 2 : Belle musique : bien vu le choix de M83 en bande son

  2. […] dis en voyant la magnifique vidéo de l’édition de l’année dernière (souvenir souvenir) de Lionel Boéchat qui l’a couru (ou plutôt marché) malgré une tendinite au talon d’achille, que je terminerai […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s