.

Un nouveau « grain » s’est abattu en milieu de semaine sur New York. D’abord un vent glacial, puis des flocons de plus en plus gros pour finir en tempête de neige recouvrant Manhattan d’un manteau blanc magnifique.

Cette fin de matinée dans Harlem se déroule sous une pluie fine et glaciale, il est difficile dans ces moment-là de profiter sereinement. Les nombreux magasins de sports seront nos refuges ! Nous entrons finalement chez Sylvia’s une adresse incontournable de la « soul food » un mélange de cuisine africaine et américaine pour prendre notre déjeuner. A notre sortie la pluie s’est transformée en neige, de fins flocons s’abattent sur le quartier noir de New York. Il en faut un peu plus pour nous décourager, la visite continue…

Direction le centre de Manhattan et plus précisément Greenwich Village, à notre sortie du métro, nous sommes dans un autre pays, un manteau blanc a recouvert les trottoirs. La visite est pénible est glaciale. Il en sera ainsi jusqu’à la tombé de la nuit. À l’heure du repas, il sera compliqué de rejoindre la pizzeria ou nous avons rendez-vous avec les membres du club de Nanterre.

Demain sera un autre jour
Au moment de se mettre au lit, je n’ai qu’une idée, faire un footing le lendemain sous la neige dans Central Park ! Au réveil à 7h je suis comme un enfant au matin de noël. Je m’habille en silence et quitte l’appartement ou mes colocataires dorment encore profondément.

Grosse déception, le parc est fermé pour cause de neige et donc de chaussée glissante, il ne reste qu’une solution observer le paysage de loin et rester sur les trottoirs qui longent cet espace vert.

Un pas vers l’illégalité
Soudain, une idée malveillante me vient à l’esprit, « et si je sautais le muret ? » Me voilà dans un Central Park habituellement bondé, seul au monde. La sensation est étrange, mais tellement excitante. Les allées sont blanches, il règne un silence inhabituel, c’est un dépaysement total. Démarre un jeu du chat et de la souris avec les forces de l’ordre, je me faufile, évite les grands axes et profite d’une demi-heure de quasi-tranquillité, quand une première sommation m’oblige à changer de chemin. Je file vers le nord…

J’aperçois tout près, les gyrophares d’une voiture de Police, ne surtout pas fuir. Ils m’avertissent d’une voie ferme « you must get out ! » j’acquiesce de la tête et me dirige vers la sortie. Ce footing restera à jamais dans ma mémoire comme une revanche prise sur New York qui nous a privé de marathon.

Publicités
commentaires
  1. Vraiment sympa cette sortie hivernale au coeur de NY.

  2. Gilbert DOGER dit :

    Trop trop fort notre délinquant de la CAP.
    Il court pratiquement seul sous la neige dans Central Park poursuivi par les gardiens et la Police ses gyrophares allumés.
    Il est trop bien Jean-Pierre,il ne veut plus sortir de cet endroit magique.
    Mais la pression des poursuivants est trop forte et il nous déclare très déçu:
    « Bon bah là c’est la fin,comme souvent la Police a gagné »
    Les hauts parleurs de la Police crache un « You must get out! »
    Et la Police poursuit sa route à la recherche d’autres coureurs.
    Et notre Jean-Pierre de déclarer:
    « A vrai dire maintenant qu’ils sont partis si je voulais je pourrais retourner mais je suis quelqu’un de raisonnable! »
    Et oui rappelez vous le début de la vidéo lorsque l’intrépide Jean-Pierre nous déclarait:
    « Bon bah…voilà,j’ai bravé tous les interdits,j’ai sauté la barrière »…
    Trop trop fort notre champion de CAP,il prends de sacrés risques dignes des grands reporters pour nous rapporter des vidéos de l’extrême,insolites,et il n’a même pas peur des conséquences,pas peur d’une éventuelle conduite au poste de Police pour incivilité.
    Bravo Jean-Pierre,tu restes et tu resteras toujours THE BEST,le meilleur en CAP et en reportage vidéo.

  3. Anonyme dit :

    Excellent, heureusement que tu avais mis une tenue rouge pas trop repérable de loin.

  4. Sif dit :

    Excellent heureusement que tu avais mis une tenue rouge pas trop reprérable

  5. Jo'Run dit :

    Merci de nous faire vivre ce moment 😉

  6. Sandrunning dit :

    Oh comme j’aurais aimé voir ça !! Ta vidéo donne terriblement envie !

  7. pdro dit :

    Superbe !
    tu as eu de la chance de faire ça car vous ne deviez etre qu’une poignée à avoir bravés les forces de l’ordre.
    C’est dommage que l’on ne se soit pas rencontrés car j’étais dans la meme équipe que pierre de Jog’in (Peace and Sport).
    a bientôt
    pdro

  8. Capsulle dit :

    Quelle chance ! Un grand moment de solitude bien appréciable, j’imagine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s