Marathon de Paris 2013, les dès sont jetés…

Publié: 2 avril 2013 dans Courses à venir
Tags:,

Marathon de Paris

Voilà un an que j’attends cet instant, un an que je n’ai pas couru de marathon. L’annulation de New York m’a fait patienter six mois supplémentaire depuis la dernière édition du marathon de Paris. Alors j’attends ce 7 avril avec impatience…

Cette préparation a débuté début janvier avec un changement majeur la confiance à une coach extérieur au club de Nanterre : Anne Valéro. Il fallait bien trois mois pour faire connaissance et s’habituer l’un à l’autre. J’avais déjà parlé de la méthode assez différente de mes autres préparations, plus basés sur le renforcement musculaire et la vitesse de seuil. Là ou les autres années un travail de vitesse et de kilométrage était le socle.

Le plan, rien que le plan
J’ai appliqué le plan à la lettre, je n’ai connu aucune blessure ou contretemps qui m’aurait fourni un quelconque alibi… Je travaillerai donc sans filet et assumerai le résultat du 7 avril. Je suis confiant, je n’ai d’ailleurs jamais été confiant de la sorte. C’est incroyable, mais quand une personne extérieure vous dit : « tu es prêt » ! Vous avez plus confiance qu’en vous-même…

Je suis aidé par les chronos réalisés lors du 10 km de Vincennes ou du semi-marathon de Paris (1h 24). Le marathon n’est pas une science exacte, mais les calculs mathématiques permettent une projection dont le résultat me satisfait.

La force du mental
Un marathon se gagne avec ses jambes, mais aussi avec sa tête. Quand arrive le 32e km, il faut conserver la confiance et accepter de souffrir (un peu). Du 32 au 38e km il y a un grand trou noir, que certains traversent sans encombre et d’autres se noie ou perdent pied. Ce fut mon cas lors du marathon Nice-Cannes il y a deux. Une mauvaise gestion de l’avant et du pendant qui me menèrent droit dans le fameux « mur ».

Répétition générale
J’ai tenté de ne rien laisser au hasard, les vêtements et les chaussures que je porterai, les gels et boissons de l’effort. Mais surtout l’allure à laquelle je partirai ! J’ai travaillé durant ces mois de prépa mon allure marathon, enregistré et mémorisé ce tempo : 4’ 15’’. J’ai une grande chance nous sommes nombreux parmi mes amis à avoir ce même rêve de chrono. Nous partagerons tel des galériens ce tempo imprimé par le bruit de nos pas sur le pavé parisien.

Alea Jacta Est
Les dès sont jetés, je n’ai aucun regret, j’ai fait tout ce qu’il fallait pour battre ce record sur marathon. Je peux l’annoncer sans peur de fanfaronnade, « je suis prêt » ! Repense à toutes ces séances sous la pluie et le froid, voir la neige. Cette préparation aura été la plus dure, mais aussi la plus intéressante et la plus excitante de part sa variété et son intensité.

Je souhaite à tous les concurrents, à tous mes amis et frères d’armes de battre leurs records et prendre un maximum de plaisir sur cette course magique qu’est Paris ! Le changement, c’est maintenant…

Crédit photo : Christophe Jullien

Publicités
commentaires
  1. Tu y arriveras, j’en suis certaine! Nous avons fait le plus dur, le meilleur reste à venir…

  2. debaucheron dit :

    Salut Jean Pierre,
    Nul doute sur ton succés à venir, de franchir cette barrière fatidique et moral des 3h 🙂
    Avec 1h24 en pleine prépa, tu as un peu de marge, puis la volonté et la hargne feront le reste!
    Je te dis MERDE…
    Fabien

  3. Redo dit :

    Tout va bien se passer 😉

  4. Marjolaine dit :

    Bon courage et bonne chance ! 🙂

  5. cyril dit :

    Superbe article encore une fois.
    On ressent bien la nocion du combat. Le sentiment qu’une grande et belle bataille vas avoir lieux.
    Tu vas assurer, c’est sur…je te souhaite de vivre ce sentiment d’éternité mais si bref à la fois…courir les 500 derniers mètres et te dire que c’est gagné…enfin.
    Voir ce fameux 2h59 se bloquer sur ton gps. Etre empli d’une plénitude de bonheur au moment de passer l’arche…pleuré de plaisir…d’émotion…
    Du haut de l’avenue des champs elysée avec ma flamme 4h30 quand je verrai les flammes rouge se lancer dans la bataille, j’aurai une grosse pensé pour toi.
    Allez mon JP…cette fois, c’est la guerre que tu vas remporté…une victoire pour l’éternité…quand ton histoire deviens légende…celle d’etre sous les 3h00.
    Sache qu’ont sera tous derrière toi.

  6. Sydoky dit :

    Bonne chance JP !
    Tu t’es bien préparé, ça va le faire 😉

  7. Michel dit :

    Avec cette prépa, ces chronos à Vincennes et au semi de Paris, tu tiens le bon bout !

  8. Fredrun dit :

    Bon courage JP pour dimanche. Je souhaite de ton coeur que tu parviennes à franchir la barre des 3h, ce serait superbe. Je t’ai déjà dit mon pronostic (entre 3h05 et 3h10) mais je demande qu’à être surpris !!! Bonne course et in’chalah !

  9. Ca va le faire JP !!! Avec Adrien vous allez vous motiver pour faire de ces 10 derniers kilos une partie de plaisir !!! Les 2h59 c’est pour cette année j’en suis sur !!!

  10. jp75018 dit :

    Les conditions vont être idéales. Surtout ne pas passer en moins de 1H28’30 » au semi. Mon pronostic: entre 2H59 et 3H01, à toi de faire pencher le chrono du bon coté!

  11. Julien dit :

    Tu as fais une belle prépa. Je suis persuadé que le changement de « méthode » va te permettre de progresser pour atteindre ton objectif !
    Bonne course !

  12. DaJo dit :

    C’est déjà un premier beau succès que de se présenter au départ dans cet état d’esprit ! *
    Et c’est bon de l’avoir écrit sans détour et d’assumer le verdict du marathon.
    Bonne chance… même si le marathon n’a pas grand chose à voir avec la chance !!

    (* j’aimerais pouvoir en dire autant… mais tu m’inspires alors je crois que je vais moi aussi écrire quelques lignes avant la course de dimanche)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s