Je règle mon pas sur le pas de mon père…

Publié: 14 janvier 2014 dans Récits
Tags:, , , , , , ,

Dans le sport, il n’y a pas vraiment de hasard. Je pratique la course à pied par cette  passion transmise par mon père. Aujourd’hui c’est mon fils de 13 ans qui pratiquent en club la même discipline .

Mon père ce héros
Mon père fait partie des pionniers de la course à pied en France. À l’époque nous disions plutôt le mot « jogging » pour faire branché. Enfant, j’allais l’encourager sur les premières courses sur route ou cross. Il y régnait une super ambiance, nous écumions la région marseillaise toujours en bande et le plus souvent nous organisions un pique-nique après la course.

L’après-course était le meilleur moment pour moquer  ou féliciter nos champions. Heureusement à l’époque mon père était l’un des héros de la bande, je n’assistais donc qu’à des félicitations et des encouragements. J’ai donc sans tarder tenté d’imiter ce héros.

Je participe dès l’âge de 13 ans à mes premiers cross. En fait, ils n’avaient de cross que le nom. Le cross du Provencal ou du Méridional tous les deux au parc Borély à Marseille se courraient entièrement sur le bitume des allées. Dans les premières courses, je ne brille pas par mes qualités athlétiques. Je me souviens même d’un jour ou je terminais avant-dernier…

Mon fils ce héros
La passion
Depuis déjà trois ans, mon fils Clément licencié au PUC à Charletty découvre à son tour les joies de l’athlètisme. À son âge, ils n’ont pas encore de spécialité, ils pratiquent aussi bien la course, que le lancer ou le saut. Sa préférence va à la course et sa distance de prédilection le 1000m. Il a bien le temps de se spécialiser et de choisir la distance qui lui conviendra le mieux. En attendant, au mois de janvier, c’est les départementaux de cross.

En ce dimanche brumeux et humide, nous fonçons tous les deux en moto direction Clamart pour rejoindre son club le Paris Université Club. La tente se situe à deux pas de celle de mon club le Nanterre Athletic Club. Tous les clubs sont représentés et il est assez drôle de voir ces différentes tentes multicolores se remplir au fur et à mesure de la journée.

Le départ est dans une heure, je tente de donner quelques conseils, mais l’ado n’en a que faire, il sait déjà… « tu devrais prendre ce tee-shirt technique à manche longue sous ton débardeur », « les pointes de 9 mm me semble plus appropriées que celles de 6 mm », etc…

Je décide de lui faire confiance et de le laisser découvrir par lui-même. Résultat, je le vois au  loin sur la ligne de départ avec sa veste de survetement  et ses chaussures de running de route. Il n’a pas vu le temps passer durant l’échauffement et il n’a plus le temps de retourner à la tente pour poser sa veste et surtout chausser les pointes ! Trop tard, c’est le coup de pistolet.

Il écoute enfin mes recommandations
Il ne part pas trop vite et aura bien le temps de remonter, il semble gérer la situation. Ils attaquent déjà le dernier tour ce qui fera au total 2900m. C’est l’emballage final, il a du mal à suivre ceux qui avaient gardé leurs forces pour le sprint final. C’est le visage marqué qu’il franchit le portique d’arrivée. Marqué mais heureux, car il a tout donné. Je suis fier de lui, il a bien géré sa course et termine dans le milieu d’un peloton d’environ 140 personnes. Ces petits moments feront de grands souvenirs pour plus tard. Je lui ai promis que nous ferions ensemble le marathon de New York pour ses 20 ans.

commentaires
  1. runfreerunner dit :

    Vivre sa passion c’est génial…pouvoir la partager son fils quel bonheur:)
    En plus il écoute pour le moment🙂 son père lol

  2. Vous avez de bons gènes dans la famille, voilà ton secret ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s