Somad, c’est du propre !

Publié: 25 mars 2014 dans Récits
Tags:, , ,

SoMad Bandits 1

Le 23 mars dernier avait lieu aux portes de Paris la SoMad, une course nature à obstacles. Au programme du fun et du sport…

Ne pouvant y participer par interdiction de mon coach pour cause de marathon de Paris quinze jours plus tard, j’ai monté une équipe pour représenter les couleurs du blog. J’avais à cœur de démontrer qu’il était possible de faire participer des « non runners », je me suis tourné vers le Base Ball ! Pourquoi une telle équipe, le hasard des rencontres et la volonté de proposer une équipe différente… Rencontre avec Dominique Paulin Team leader des Bandits de Nogent.

Pourquoi cette idée « saugrenue » de participer à une course à pied ? Pratiquez-vous le running régulièrement ?
D’abord pour la course qui, dans notre sport le baseball, est omniprésente mais aussi pour l’endurance, nécessaire à un match de 9 manches qui dure parfois plus de 3 heures et enfin pour le côté ludique de l’événement. Le baseball est un jeu avant d’être un sport, c’est pourquoi ce format de course avec épreuves nous a tout de suite séduit. Nous courons tous individuellement pour entretenir une bonne condition physique mais nous nous réservons les temps d’entrainement aux techniques de jeu, cela étant tous les échauffements commencent par un footing de 15 minutes. Nous travaillons aussi beaucoup les « courses sur bases » qui sont des sprints qui, dans certains cas, se terminent en glissades, on appelle ça un « slide ». D’ailleurs nous en avons rencontré quelques uns durant les douze kilomètres de la SOMAD, des slides sur des structures gonflables, on adore !

Le format des courses ludiques vous parle plus que les compétitions classiques ?
Comme je le dis plus haut, nous sommes fan du côté ludique et moins compétitifs de ce format de course. Non pas que nous ne soyons pas compétitifs, au contraire nous prenons notre championnat très au sérieux, mais on n’oublie jamais de se faire plaisir dans le sport avant tout. C’est LA devise des Bandits. Pour la SOMAD, nous ne souhaitions pas « faire de chrono » comme on dit dans votre discipline, nous souhaitions passer un bon moment entre coéquipiers (et amis en l’occurrence) c’est pourquoi nous sommes resté ensemble tous les trois tout au long de la course malgré les différentes habitudes de course de chacun, on s’est tous calé sur le rythme du moins rapide d’entre-nous (en l’occurrence moi). Si nous avions décidé de participer à une course plus « classique » notre état d’esprit aurait sans doute été plus individualiste et ce n’est pas ce que nous recherchions.

SoMad Bandits 2Avez-vous durant la course retrouvé des valeurs similaire au Baseball ?
Au baseball c’est la performance individuelle qui sert l’équipe. Pendant la SOMAD c’est l’équipe qui soutenait la performance individuelle, mais finalement ça revient au même, la réponse est donc oui, il y a des similarités. Cela étant, il y a tellement de particularités au baseball que c’est impossible de le comparer avec un autre sport mais en effet on s’aperçoit, quand on pratique un autre sport que le sien, que les valeurs sportives sont universelles et « inter-sports ».

Ambiance de la SOMAD
En ce qui concerne l’ambiance, nous félicitons les organisateurs pour la bonne humeur contagieuse animées successivement par les « échauffeurs », les DJ et toutes les personnes postées à chaque tournant de la course qui, ne se contentaient pas que de nous indiquer le chemin mais nous encourageaient aussi avec le sourire. Big up pour eux aussi. Le soleil qui s’est invité à la dernière minute (pour les courses du matin) a, lui aussi, franchement contribué aux sourires des coureurs.

Tous déguisés, tous contents d’être là, Captain America, Hulk, Iron Man ou encore danseuses de ballets, dalmatiens, Daltons ou princesses et nos préférées; les Hawaïennes avec pour seuls habits un pagne et deux coquilles st-jacques avec qui nous avons eu la chance de partager la boue, les bottes de foins, les filets de camouflage sous lesquels ils faut ramper dans la boue mais aussi les bacs d’eau glacé, les montagnes de cailloux et pour finir en beauté, une micro-sieste dans les structure gonflable animées par un orchestre de cuivres.

Avant la course, nous avons été particulièrement bien accueilli pas le sponsor TEVA qui nous a chaussé pour l’événement et je dois avouer que ma première idée était de les garder propres et courir avec mes vieilles sneakers presque lisses, et bien je ne regrette pas du tout de les avoir gardés aux pieds car elles m’ont sauvés de plusieurs situations délicates.

Plus d’informations :

SoMad Paris : www.so-mad.fr

Teva : http://www.teva-eu.com

Club Base Ball des Bandits de Nogent : http://banditsnogent.com

Article précédent sur les Bandits de Nogent : https://runreporterrun.wordpress.com/2013/01/15/jirai-courir-avec-les-bandits-de-nogent/

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s