Colour Run Paris

Publié: 24 juin 2014 dans Récits, Vidéos
Tags:, , , ,

.

Ce que j’adore c’est suscité des vocations ! Que ce soit dans le sport ou dans le reportage. Jade 9 ans aidée par son papa nous livre un reportage sur la course la plus coloré de Paris. Ambiance retranscrite par Siphan le papa :

Coureur depuis une dizaine d’année j’ai eu l’occasion de participer à de nombreuses classiques (Marseille Cassis, Marathon de New –York ou du Médoc). Une tendance claire qui se détache ces dernières années est certainement le fait de proposer des courses de plus en plus festives. Nous avons tous remarqué que les sonos avaient gagné quelques watts au cours des années, les tunnels Parisiens se transformant régulièrement même en boite de nuit ! Poussant encore le concept un peu plus loin la première édition de la color run a eu lieu dans la capitale le 13 Avril dernier. Curieux de savoir ce que proposait cette course je suis allé regarder quelques vidéos sur youtube et sur le site internet US (le site Français n’existant pas encore à l’époque). J’ai d’abord été étonné d’apprendre qu’il existait plus d’une centaine de dates aux USA et je dois l’avouer assez amusé par les vidéos.

La réaction de ma fille de 8 ans qui regardait les vidéos par-dessus mon épaule a été beaucoup plus enthousiaste : « Papa je veux la faire cette course !!!»…

J’ai d’abord hésité quelques minutes dans la mesure ou une course de 5km me semblait un peu longue pour une fille de 8 ans et dans la mesure où je n’avais jamais vu courir ma fille plus d’un kilomètre. Je ne souhaitais pas trop faire 1km en courant et 4 en marchant j’ai donc accepté à la condition qu’elle vienne s’entrainer 1 fois par semaine avec l’objectif qu’elle trottine 3km et que nous terminions en marchant. C’est ainsi que de façon très contentieuse nous avons fait un programme d’entrainement tous les dimanches commençant à 1km et augmentant jusqu’à 3km. Jean-Pierre aurait été fier de nous !

Préparatifs avant course
Je passe rapidement la veille de la course sur le village installé sur la place de l’hôtel de ville. Ce dernier est assez basique avec très peu de stand de partenaires, première édition oblige. Je note toutefois que le système de dossards est terriblement efficace. Plutôt que d’affecter à l’avance les numéros de dossards et de passer des weekends à les classer dans des enveloppes (et je sais de quoi je parle !) les dossards sont attribués sur place. Les bénévoles scannent la convoc puis l’associent à un dossard sur place grâce à un smartphone. Le package comprend un t-shirt non technique en coton, un bandeau, des petits tatouages et un bracelet mystère qui doit nous permettre de retrouver nos photos prises pendant la course. Le t-shirt est bien entendu trop grand pour ma fille nous solliciterons donc maman pour un peu de retouche !

Jour de la course
Nous avons une convocation pour un départ à 11h15, nous nous présentons vers 10h30 sur la ligne de départ. L’heure de convocation n’est pas stricte elle permet juste d’étaler les coureurs, nous pouvons donc nous présenter sans avoir à attendre. Les départs se font de façon plutôt fluide par des vagues de 200 coureurs environ. Notre vague est lancée une trentaine de minutes après notre arrivée sous les encouragements d’un animateur déchainé. Je suis un peu inquiet de ne voir aucun enfant autour de nous mais c’est pas grave nous nous élançons !

Je n’ai pas de montre vendue une semaine avant mais je crois que nous courons à 7-8km/h. Après …100m nous dépassons déjà des « coureurs » qui marchent. Au bout d’un kilomètre nous traversons le premier stand de « colorisation », il sera jaune. Les bénévoles nous aspergent dans une ambiance bon enfant. Nous voilà rentrés de pleins pieds dans la Color run ! Les stands s’enchainent ainsi tous les 800m environs, jaune, bleu, vert rose. Au bout de 3km je propose à ma fille de marcher, mais lancée elle refuse et me dit capable de courir jusqu’au bout. N’ayant pas de montre je ne saurai dire si la distance y était et quel temps nous avons mis mais ce n’est pas vraiment la question, nous passons la ligne d’arrivée avec une fierté immense. Comme la majorité des coureurs nous nous donnons rendez-vous pour la refaire l’année prochaine !

Les + de la course

  • ambiance au départ et au village d’arrivée
  • le parcours sur les bords de seine qui se termine au trocadéro

 

Les – de la course 

  • le prix assez élevé (35€) pour un 5km
  • le T Shirt en coton surtout qu’il est obligatoire d’après le réglement
  • le tunnel sous les Tuileries qui n’est pas du tout animé et assez long.
  • le matraquage marketing des sponsors au départ et à l’arrivée

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires
  1. Clem dit :

    Merci pour ce très joli témoignage !

  2. Clem dit :

    J avais pas vu la vidéo !!
    Vraiment bravo a Jade, qui a tenu jusqu au bout …
    Par contre Aurélien ..même avec la perruque on t a reconnu!
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s