I run New York !

Publié: 7 août 2014 dans Récits

VIRB Picture

J’avais rendez-vous ce mercredi soir avec le Nike Running Club New York pour un « workout » sur piste. Ambiance et entraînement à l’Américaine garantie !

En France, j’ai fait partie des pionniers du NRC Paris. Dès 2008 sur les Champs Elysée le magasin Nike a proposé des séances d’entraînements collectifs gratuits. Il était intéressant de voir le modèle de la maison-mère. Ces entraînements sont sur inscriptions et sont généralement complets tout au long de l’année.

Mercredi c’est séance de piste !
Le rendez-vous est fixé à 18h à la boutique de Upper side East pour un départ à 18h30. Nous sommes une centaine ! Le profil des participants est similaire à celui de la France. Des personnes de 25 à 35 avec une parité quasi parfaite sur les sexes. Je me demande même, si les filles ne sont pas plus nombreuses ?

IMG_5942Tous dans le bus !
Le stade se trouve à 7 Km du magasin. Nous grimpons tous dans des bus jaunes de ramassage scolaire. Accueil chaleureux du coach ou plutôt des coachs. Car il y a un grand chef qui a concocté la séance et des « pacers » qui nous guident durant la séance.

Un stade rien que pour nous
La marque de Portland, ne fait pas les choses à moitié, elle réserve carrément un complexe entier pour ses membres. Sur place, une tente sous laquelle se dresse un buffet avec de l’eau, du Gatorade, des barres et de la pastèque.

Musique à fond
La séance démarre par 2 kilomètres d’échauffement sur l’île, puis retour sur le stade Icahn de Randell’s Island. La sono crache des décibels de musique Rap, Rock et Techno. J’ai déjà du mal à communiquer en anglais, avec la musique à fond, je ne comprends plus rien !

Chacun son groupe
Il y aura 6 groupes, du plus fort aux débutants. Ne sachant pas ou me mettre, je m’inscris dans celui des 45 minutes au 10 km. J’ai du mal à comprendre la séance car nous sommes sur une piste classique de 400m, mais il parle à la fois en milles et en Kilomètres ? Je ne me prends pas la tête, je n’ai qu’à suivre…

En fait, c’est assez simple, nous allons faire des 600m, mais avec des variations d’allures tous les 200m. Le premier 200 à allure 10 km, ensuite le second 200 à allure 5 Km et le dernier 200 à allure milles.

Cela part doucement, je ne suis pas dans le bon groupe ?
Photo Aug 07, 7 58 59 AM
Ne fait pas ton prétentieux et profite de la soirée ! Voilà ce que je me répète. Je ne suis pas là pour progresser mais pour passer une bonne soirée. Je me cale donc sur le Pacer et emboîte son pas. Je me sens bien, j’ai même l’impression d’être fort, car j’en ai encore sous la semelle. A chaque tour le coach nous lance des « good job » « great » ou alors des « you are so great », il y a de l’ambiance. Idem à chaque fin de 600m, tout le monde se tape dans la main en disant « good job » !

Ravitaillement
La séance est finie, 2 tours de piste pour la récupération et direction le buffet. Des serviettes sont à disposition. Des sèches, normal quoi ! Mais aussi des serviettes glacés, dans des bacs à glaçons. Deux sortent de barres énergétiques, mais surtout du water-melon (pastèque). Je dévore les tranches de pastèques avec la satisfaction du travail bien fait !

Le cérémonial de clôture
Photo Aug 07, 7 12 31 AM
Le grand coach nous rassemble tous sur la pelouse, pour le sermon. Il nous parle d’un Johnny, marathonien américain et que nous aussi, si nous le voulons, nous pourrons aussi participer à un marathon. Que les valeurs du sports sont universels, que le dépassement de soit est un moteur dans la vie. Je trouve cette partie, trop longue, pourquoi ne pas finir par une bonne tranche de pastèque ?

Nous retournons dans le bus et tout le monde s’accorde pour dire que c’était une grande séance, que c’était une belle soirée. Je « check » mes compagnons d’un soir et leurs dit : « see you saturday for the long ride » !

commentaires
  1. Running-Addict dit :

    Courir à New-York, c’est un kif! Courir en groupe à New York, qui plus est avec des addicts, ça doit être juste énorme non?
    C’est pour bientôt pour moi et je crois qu’en lisant ton post ce dont j’ai le plus hâte c’est ce mode de fonctionnement à l’américaine : tout voir dans le positif « great, good job » bon pour le moral et je suis sûr bon pour progresser!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s