Corrida d’Issy les Moulineaux en mode TomTom

Publié: 15 décembre 2014 dans Récits
Tags:, ,

TomTom Jean Pierre Run Run

La corrida d’Issy les Moulineaux est une grande fête populaire ou chacun peut y trouver son bonheur. Des courses pour enfants, des courses déguisées et une course élite. Pour beaucoup ce sera la dernière de la saison 2014, alors pourquoi ne pas finir en beauté ?

Pourquoi s’inscrire à la course élite alors que mon niveau est toujours loin des standards d’antan ? J’aurai du venir « gonfler » les rangs de la course déguisée, ou près de 7000 père-noël ont couru dans un bel esprit festif. J’ai préféré répondre présent à la Team TomTom avec qui je commence à partager de nombreux souvenirs sportifs. La team est composée de journalistes, de blogueurs et de passionnés de tous horizons.

Je peux dire que j’ai pris du galon au sein de l’équipe, puisque l’on m’a confié la mission de gérer l’échauffement et de jouer les meneurs d’allures. C’est un rôle que j’affectionne particulièrement, ce que je trouvais drôle dans l’aventure, était de jouer le rôle de poisson pilote, de guide, bref de « TomTom ».

Quel est l’objectif ?
Il faut parler d’objectifs au pluriel, car ils seront multiples. Le premier mener à bien ma mission, le second courir en 4’ 15’’ les trois premiers kilomètres puis accélérer progressivement pour terminer sous les 4’ aux kilomètres.

Nous sortons de l’espace entreprise surchauffé pour rejoindre la piste Suzanne Lenglen à deux pas, le contraste est saisissant, il fait seulement 2 degrés dehors. Au programme quinze minutes de footing, suivies de « gammes » d’athlétisme, à savoir montée de genoux, talons fesses, foulées tractées, etc… L’équipe est studieuse et motivée, les objectifs chronométriques sont différents mais la détermination est la même.

Dans le SAS
Par chance nous arrivons nous retrouver dans l’immense sas de départ. Ce sera l’occasion des dernières recommandations. Coup de pistolet, c’est parti pour 10 km. Nous sommes loin, avec les meneurs d’allures 50mn et 1h. Il va falloir slalomer et patienter pour dépasser les concurrents avant de pouvoir se caler sur un rythme de 4’ 15’’.

Un parcours chaleureux
Je suis volontairement parti en sous régime pour encourager et accompagner mon équipe. Le public est nombreux et chaleureux sur l’ensemble du parcours. De nombreux père noël de la course précédente sont restés pour nous encourager. Dans ce nouveau tracé pas de piège, oublié la côte « assassine » du mi-parcours. La course est orientée performance, et les athlètes l’ont bien compris, car ils sont 480 sous les 40 mn ce qui représente une belle densité de course.

Test en action de la TomTom Cardio
J’avais eu des doutes sur l’utilisation de la montre cardio sans ceinture lors des 20 km de Paris. Après explication du staff TomTom, je positionnais mal le bracelet. J’ai donc essayé pour la seconde fois en compétition, la montre. Les résultats sembleraient plus réalistes. Je dis « sembleraient » car je n’ai pas d’éléments de comparaison comme la dernière fois où j’avais une seconde montre avec ceinture pour vérification. Les différentes courbes de la plateforme TomTom Connect me semble cohérente. Je ne lâche pas l’affaire et continue l’exploration de cette montre car je suis sûr quelle préfigure les montres de demain. Elle est peut être juste un peu trop en avance ?

Plus d’infos : http://sports.tomtom.com/fr_fr/

Copyright photo : GiaoRunning

TomTom Connect 2 TomTom Connect 1

commentaires
  1. Eric Noirault dit :

    Tout est dit, merci pour l’échauffement Jean Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s