Iten morning run

Publié: 16 mars 2015 dans Récits
Tags:, , , , , ,

Les sorties du matin sont au Kenya une institution, elles permettent à l’organisme de se mettre en route et de préparer la séance de l’après-midi. Elles ont lieu toujours à jeun pour habituer l’organisme à puiser dans les graisses. Découvrons la savane kenyane à travers le morning run…

Il est 5h45, le réveil sonne dans la chambre encore endormie. Nous sommes au troisième jours de notre stage au kenya et nous commençons seulement à “apprivoiser” l’altitude. Le départ est fixé à 6h30 en haut du camp, c’est là que se retrouverons tous les stagiaires en compagnie du coach Bouabdellah Tahri qui sera aidé par trois kenyans.

Le groupe des 30 stagiaires représente un large spectre du running. Il y a des jeunes de 20 ans des “anciens” de 55 ans. Des coureurs de 400 m, des marathoniens, des triathlètes, des trailers. Chacun avec son niveau, son histoire et surtout sa détermination !

Iten_Kenya_Bob_Tahri

Bob Tahri donne les instructions
Il n’est pas question que tout le monde fasse la même séance, les niveaux sont trop différents. Nous avons préalablement effectué des groupes qui permettront à chacun de s’épanouir dans un confort d’entrainement. Pour les plus aguerris, Bob préconise une sortie de 1h30. Cela va être vraiment long, compte tenue de l’altitude (2400 m) et du départ à jeun. Pour le groupe intermédiaire ce sera 1h15 et pour le groupe 3 une heure tout rond. Chacun des groupes aura son accompagnateur du staff Tahri ainsi qu’un Kenyan.

Départ en côte
Afin de ne pas trop puiser dans l’organisme, nous allons démarrer en marchant pour faire monter progressivement le cardio. Nous enchaînons avec un léger footing. Même à cette allure et compte tenue de l’altitude, je ne suis pas loin de ma fréquence cardiaque sur marathon à savoir 140 pulsations !

Iten_Kenya_Bob_Tahri_Jean-Pierre Run Run

Les pistes de terre rouge
Nous quittons la route principale pour suivre des pistes de terre rouge typiques de cette région. Le parcours est en descente, l’allure augmente, mais il faut rester prudent car ici tout se paye tôt ou tard. Le coach, nous l’a clairement expliqué : “ici, ce n’est jamais plat. Quand vous descendrez, il faudra ensuite le remonter !”

De belles rencontres
Sur les chemins nous croisons de nombreux enfants qui partent pour l’école. Ici la vie est rythmée par le soleil. Sur le modèle anglo-saxon, les écoliers portent l’uniforme. Les couleurs sont en fonction de l’établissement. Nous prenons le temps de serrer quelques mains et d’offrir nos plus beaux sourires. La phrase qui revient le plus est : “how are you ?” que les enfants assènent à tout bout de champs. Jamais d’animosité, toujours de grands sourires et de la bonne humeur.

Armada kenyanne
Au détour d’une longue descente, nous entendons des bruits de pas, il s’agit d’un groupe d’athlètes que nous rêvions de rencontrer depuis notre arrivée. Ils sont près d’une cinquantaine à marteler le sol d’un pas déterminé. Nous sommes comme pétrifiés devant tant de facilité. Ils nous gratifie d’un : “go muzungu” ! Littéralement, “allez les hommes blancs !”

Compte tenue du paysage et des rencontres, les kilomètres et le chrono passent à une vitesse folle. Il est déjà temps de rentrer au centre. Nous avons les jambes lourdes, mais la tête légère. Un bon petit déjeuner nous attends en guise de récompense…

http://en.wikipedia.org/wiki/Iten

Iten_Kenya_Bob_Tahri 2

commentaires
  1. Clémentine dit :

    Tu en as de la chance Jean Pierre!
    Ca doit être un cadre de jeux exceptionnel et une expérience unique !

  2. Running-Addict dit :

    Quand tu prends ton petit dej pour aller au boulot et que tu vois ca…
    Merci pour le partage ça donne envie!! 😉

  3. Vincent dit :

    Le voyage, la course à pied, la découverte d’autres cultures, tout ça est excellent. Encore Bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s