Stratégie d’accompagnement des équipes de France d’athlétisme

Publié: 15 décembre 2017 dans Récits

Le mardi 5 décembre 2017, la fédération française d’athlétisme (FFA) a présenté sa stratégie d’accompagnement des équipes de France. En recevant les convives à la Maison du Japon, il fallait y voir un message non dissimulé. Rencontre avec André Giraud le président de la FFA.

Le choix de la maison du Japon n’est pas un hasard, il symbolise les liens qui unissent la fédération et le pays organisateur des prochains jeux olympiques à Tokyo en 2020, sans oublier l’hommage pour l’équipementier ASICS marque japonaise. Enfin, la Cité Universitaire où se trouve la maison du Japon accueillera en 2020 la délégation des athlètes qui participeront au championnat d’Europe qui se tiendront à Paris.

Les objectifs pour la FFA selon André Giraud

Ils sont multiples, et touchent à toutes les strates de l’athlétisme. Ils visent à la croissance du nombre des licenciés, en diversifiant les pratiques tout en harmonisant la typologie de licences. Ils ambitionnent de structurer les clubs à travers l’accompagnement et la formation. Le but est aussi, bien évidemment, la réussite des équipes de France à travers une organisation spécifiquement dédiée.

Ce phare des Jeux olympiques organisés en France pour la première fois depuis un siècle sera un fil directeur pour l’ensemble du sport français sur toute la prochaine olympiade, mais aussi dès à présent. Et l’athlétisme, premier sport olympique, doit contribuer au premier rang au projet français pour 2024. Dans ce sens, et avec cette DTN refondée dont nous vous dévoilons ici les contours, nous mettrons tout en œuvre pour apporter notre pierre à l’édifice.

La mission de Mehdi Baala dans la nouvelle DTN ?

Le suivi des équipes de France dans leur quotidien, mais aussi développer le relationnel, la confiance, et anticiper les problématiques. Être à l’écoute de l’environnement (entraîneur, famille, club…) de l’athlète pour qu’il se concentre sur ses objectifs, et la transmission d’expérience.

Votre objectif principal ?

Etre un facilitateur de performance, permettre une fluidité dans le projet de performance olympique de chaque athlète. Prendre en compte de la singularité de chacun, l’écouter, être disponible, permettre le lien entre l’athlète et la FFA, et enfin mettre en place un suivi sur mesure pour construire un projet sportif.

Votre discipline préférée dans l’athlétisme :

J’ai évidemment une préférence pour le 1500m, mais aujourd’hui je comprends l’ensemble des disciplines et leurs spécificités, grâce à ma formation (DES) et à force d’échanger et de partager avec les athlètes.

Les questions et réponses proviennent du dossier de presse fourni par la FFA.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s