Articles Tagués ‘La santé’

.
Partir à la rencontre de nouvelles contrées est toujours chose intéressante, mais si vous rajoutez à cela une dimension humaine, vous obtenez Odysséa Dijon avec la Runnosphère.

Fort de notre partenariat avec ASSU 2000, nous avons la possibilité de participer à quelques courses en France. C’est ainsi que ce week-end nous sommes partis Philippe (Jahom), Greg Runner et moi-même à la découverte de la capitale de la Bourgogne. Le rendez-vous est fixé à la gare de Lyon, nous sommes comme des gamins qui vont partir en colonies de vacances à la fois excités mais avec une pointe d’inquiétude sur le déroulement du voyage. Quand vous prenez trois passionnées de course à pied et que vous les mettez dans un wagon, les discutions ne sont pas très variées. Cela tourne essentiellement autour du running et de ses à-côtés, tout en feuilletant le dernier Jogging International.

Arrivée à Dijon
Nous voilà à Dijon gare, le souci, le parc qui abrite la course Odysséa se trouve à quatre kilomètres du centre ville ! Notre voisin de wagon qui rentre d’un séjour à Paris se propose gentiment de nous accompagner en voiture sur place, une aubaine, d’autant que le départ sera donné dans seulement 1h30.

Une vague rose
Sur place règne une ambiance inhabituelle aux courses « classique », l’ambiance est plus familiale et surtout plus décontractée. La plupart des concurrents portent le tee-shirt rose de la course, c’est donc près de 3500 maillots rose qui « grouillent » autour de l’arche de départ. Nous prenons possessions de nos dossards auprès de notre sponsor ASSU 2000 et nous prêtons volontiers au jeu des photos d’avant course.

En mode reporter
Pour moi pas de compétition, mais l’envie de faire un beau reportage sur cette cause qui me touche pour de multiples raisons. Je déambule au milieu du peloton à la recherche d’images. Nous sommes si nombreux qu’au moment du départ, je suis encore dans le parc, assistant sans stress, au coup de pistolet.

Sur les chapeaux de roues
Comme souvent dans les course « amateurs » de nombreux présomptueux partent vite, trop vite. En remontant la foule par l’arrière, j’assiste à la panne technique de nombreux concurrents rougis par l’effort et à la recherche de leurs souffles. Je croise au détours des allées mes camarades de la Runnosphère et n’hésite pas à « tricher » pour les rejoindre. Je passerais mon temps entre la tête de course et l’arrière du peloton, filmant tour à tour les premiers et les derniers pour constater que chacun à son allure donne le meilleur de lui-même. Je réaliserais plus tard que j’ai fait plus que les 10 km annoncés par l’organisation à cause de ses nombreuses rencontres, mais quel bonheur de pouvoir échanger…

L’arche rose
Je décide de finir avec Philippe et Greg et d’immortaliser leurs arrivés triomphales. Les derniers kilomètres sont un véritable slalom entre les concurrents qui en sont seulement à leurs premiers tours. Rajouté à cela une chaleur écrasante et vous comprenez mieux les couleurs qui ornent nous joues émaciés. La course est terminée, chaque concurrent a le sentiment d’avoir couru « utile ». Ils ont bien raison car ce n’est pas moins de 22000€ qui furent récoltés au profit de la lutte contre le cancer du sein. Une belle somme qui sera reversé au Centre Georges-François Leclerc.

Merci à tous les concurrents d’avoir transformés cette course en une grande fête !

http://www.assu2000.fr/sport/presentation

A lire également les récits de :

Greg Runner : http://www.greg-runner.com/2013/06/10/mon-odyssea-de-dijon-avec-assu-2000/

Jahom : http://jahom.wordpress.com/2013/06/10/odyssea-dijon-2013/#more-2957

Publicités