Triathlon de Chantilly 2014

15037586841_88bcf38ecb_k

Les dieux du triathlons avaient décidé de faire de cette épreuve 2014, une belle épreuve ! Oublié les trombes d’eau, le manque de bénévoles et le démarrage vélo difficile. Place à une édition, revue et corrigée. Lire la suite

La compression selon Thuasne Sport

thuasne_sport

Mais que vient faire Thuasne dans le running ? Leur nom est synonyme de produits comme les prothèses, orthèses, ceintures lombaires etc… Le Groupe Thuasne est leader européen sur le marché des textiles techniques médicaux, ils ont donc toute la légitimité à offrir des produits de compression ou de récupération. Lire la suite

Ironman France : le défi de David !

You are an Ironman.

De la folie des hommes naissent des exploits. Lorsque j’ai créé ce blog il y a plus de 4 ans, c’était pour avoir de belles histoires comme celle qui arrive. J’ai connu David suite à un licenciement, j’avais besoin d’un avocat. Ensemble durant près d’un an nous avons lutté contre cet employeur malhonnête et avons gagné. De cette bataille est né une amitié. Lui est sur la fin de sa carrière de rugbyman et souhaite passer au running et plus particulièrement au marathon. Je l’incite à rejoindre mon club de Nanterre car il y réside. Depuis il a enchaîné les marathons, dont deux fois New York avec de beaux chronos. Sachant que je pratique le triathlon, il m’annonce, il y a un an environ, qu’à son tour il veut se jeter à l’eau. Je trouve l’idée très bonne, sauf que lui veut faire l’IronMan de Nice (3,8 km de natation + 180 km de vélo + 42 km à pied) ! J’essaye de le dissuader et monter son projet sur deux ans ce qui me semble plus raisonnable. C’est mal connaître David… Lire la suite

Triathlon du Château de Chantilly 2014

.

Vous cherchez une épreuve pour clôturer votre saison ou tout simplement pour débuter une carrière de triathlète ? Le Triathlon du Château de Chantilly, les 23 et 24 août, répondra à toutes vos envies…

J’ai testé pour vous l’épreuve l’an passé sous une pluie diluvienne… ce fut la première fois que « secrètement » j’espérais qu’une épreuve soit annulée tant les conditions météo étaient exécrables. La beauté du site et le sourire des bénévoles, à majorité anglophones, me donnèrent l’élan nécessaire pour plonger dans l’eau glacée des douves du château. Je serai à nouveau au rendez-vous fixé par Colin Childes, sympathique représentant français de l’épreuve. Ce sera sûrement pour moi la dernière compétition de triathlon de la saison, mais je compte surtout entraîner dans mon sillage des amis runners dans leur première participation sur triple effort.

Chantilly-FR-EnfantsTour des épreuves
Il y aura le week-end du 23 et 24 août des épreuves à la portée de tous avec des distances entre 400m/20km/4km et 1.9km/90km/21km. Chacune des courses porte un nom faisant référence à l’histoire du château.

Nous avons rencontré Colin, président du club de Chantilly Triathlon, et le représentant français de l’événement, pour connaître les nouveautés et les spécificités de l’édition 2014.

Pour commencer, pouvez-vous nous promettre une édition ensoleillée ?
En effet, 2013 était difficile au niveau de la météo ! J’aimerais croire pour tous, que l’édition 2014 sera ensoleillée, et que nous pourrons tous profiter de la journée, et faire un vrai pique-nique à l’anglaise dans les grands jardins à la française de Le Notre.

Trouverons-nous des nouveautés sur les épreuves ?
Il y aura plusieurs changements sur les parcours cette année. Ces modifications prennent en compte les retours des participants qui sont au cœur de nos réflexions, les retours du comité de sécurité et aussi celle du Domaine du Château Chantilly. Les cartes sont bien sur disponibles sur notre nouveau site web.

  • Cette année l’événement se déroule sur deux jours pour permettre de répondre favorablement à la demande. Les distances courtes et jeunes le samedi et la distance olympique et longue le dimanche. Le parcours cycliste pour le Sprint et le Sprint plus est bien rodé et reste tel quel. Nouveauté pour 2014, le parcours Olympique deviendra une seule boucle et suivra le parcours du Long. Le parcours du LD reste quasiment inchangé, au niveau de Mortefontaine il passera par Plailly et la Chapel en Serval au lieu de Pontarmé.
  • Le Domaine du Château de Chantilly continue son programme d’investissement pour notre plaisir, malheureusement les travaux de parking dans le Parc de Sylvie nous obligent à un léger changement sur les parcours de course à pieds et les parcours cyclistes jeunes.
  • Pour maximiser la sécurité des triathlètes, nous avons revu le bilan 2013 et les changements avec la Gendarmerie. En 2014, nous aurons une convention avec la Gendarmerie et la brigade motorisée pour la gestion de quelques carrefours importants.

N’oublions pas que dans le Parc il y aura plein d’activités pour les familles et proches ainsi que plusieurs concerts de musique. De même, des pique-niques sont disponibles en pré-commande sur le site

En termes de Sponing, Speedo, sera présent à Chantilly, et offrira à chaque participant une très belle serviette. HIGH 5, sera là aussi et fournira les bidons et boissons, gels et barres sur les parcours, de même VITA COCO, sera sur la ligne d’arrivée. Notre partenaire North Tri sera également présent dans le village et aussi aux ravitaillements, et Séson offrira un buffet aux participants du Gantelet (Half Iron distance) tel que Vatel l’aurait imaginé.

Chantilly Cyril ViennotPouvez-vous déjà nous annoncer quelques têtes d’affiche comme l’an dernier Cyril Viennot ?
Oui, on peut d’ores et déjà confirmer la présence de Cyril Viennot et son équipe française qui viendra se confronter à l’équipe Anglaise. Une revanche pour 2013 se prépare.

Le point négatif souvent cité par les athlètes est le prix de l’inscription, existe t’il un tarif dégressif ?
Contrairement à un triathlon que nous pourrions pratiquer ailleurs, l’accès au parcours, le Château, a un prix. Le Château de Chantilly, ancienne résidence du duc d’Aumale et appartenant à l’Institut de France, est soumis à une gestion particulière. La Fondation commercialise l’accès pour se doter des moyens d’entretenir la beauté des lieux. De plus, l’accès aux grands jardins à la française de Le Nôtre, le jardin anglo-chinois et le parc aménagé à l’anglaise apporte des contraintes supplémentaires en termes de sécurité et de logistique. Avec l’inscription nous contribuons au patrimoine français et cela se reflète dans le prix. La politique tarifaire est effectivement dégressive, les premiers inscrits ont bénéficié d’une réduction de 40% jusqu’à fin décembre, puis de 30% jusqu’à fin février, de 20% à fin avril et de 10% à fin mai. Les clubs bénéficient d’une remise s’il y a une participation de plus de 10 personnes et nous avons également des forfaits pour les familles. En échange d’aide bénévole le 23 ou le 24 aout, le bénévole ou un ami peut bénéficier d’une inscription gratuite (demi-tarif sur le LD).

Nous sommes très fiers d’avoir été en 2010 la première épreuve sportive organisée dans le Château de Chantilly, et de pouvoir encourager la pratique du Triathlon. Nous espérons que vous y viendrez pour profiter de passer un weekend en famille et pourquoi pas, faire un pique-nique dans le parc !

Film De toutes nos forces


.

Ce film possède une triple lecture, comme le sport qui sert de toile de fond. Il s’agit d’un film sur les relations entre un père et son fils handicapé mais également sur le triathlon, et pour finir une histoire d’amour truffée d’incompréhensions et de passion.

J’ai eu vent de ce film depuis plusieurs mois car deux amis y jouent leurs propres rôles. Il s’agit de Yves Cordier, patron de la licence française IronMan et de Stéphane Garcia « the voice » du triathlon hexagonal. En début d’année 2013, nous avions organisé avec Matthieu Amielh journaliste au magazine Triathlète une soirée « IronMan Heroes Night » et avions conviés l’équipe de production à faire la promotion du film. A l’époque, il n’y avait pas le titre définitif, pas d’affiche et surtout pas de bande annonce ! Il était donc difficile pour le réalisateur Niels Tavernier d’étayer ses propos. Il me fit la promesse suivante : « Au lieu que ce soit moi qui vienne au mileu de vos amis triathlètes, c’est vous qui allez venir lors d’une projection privée voir le film et rencontrer les protagonistes. »

Projection privée
Nous voilà au siège de Pathé France pour une projection privée avec une trentaine de blogueurs et de passionnés de triathlon. J’avais mis un point d’honneur à voir ce film avec mon fils de 13 ans, puisque comme dans le film nous faisons du sport ensemble et parfois règne entre nous une incompréhension, liée à la difficulté d’être copain et papa qui gronde.

Le film commence
Jaques Gamblin est ce père « déçu » par la vie, qui rêvait tellement d’un fils pour partager sa passion et lorsqu’il découvre le handicap de son fils n’aura cesse de fuir par le biais de son travail. Pourtant un jour le chômage le ramène à la maison et là les ennuis commencent…

Je ne fais pas vous faire le récit complet du film, mais commence une succession de fuite, de dispute qui finiront sur le pari complètement fou de participer à l’IronMan de Nice.

Film sur le triathlon ?
Si vous n’allez voir ce film que pour le sport et le triathlon, vous serez déçus ! Il s’agit avant tout d’une histoire d’amour, le triathlon ne sert que de prétexte à l’histoire qui aurait très bien put se passer dans un autre milieu. Les plus belles images sportives du film sont celles du départ natation, elles ont le don de vous mettre « les poils ». Par contre les images de la fin du marathon des deux héros, ont été filmé à postériori par desfigurants et sont parfois maladroite et un peu cliché ?

Mon fils a adoré le film et surtout le débat qui a suivi, il a même, à mon grand étonnement, participé aux questions réponses. Bref une belle soirée entre « père et fils ». Si votre volonté est de passer un bon moment et de vibrer aux aventures de cette famille attachante alors pas d’hésitation, courrez voir ce film qui vous touchera, j’en suis sur !

 

« De toutes nos forces », un film de Nils Tavernier avec Jacques Gamblin, Alexandra Lamy et Fabien Héraud.

Marcel Zamora : Tous les rêves sont possibles…

Marcel Zamora, Run_Reporter_Run

Le catalan a réussi à se faire une place parmi les légendes du triathlon. Ses cinq victoires à l’IronMan de Nice et les trois à l’EmbrunMan ont fait de lui un « chouchou » du public français. Nous apprendrons durant ce livre écrit à la première personne que ces résultats ne sont là, le fait du hasard ou de la chance, mais d’un travail acharné et méticuleux.

Il a tenté, dans ce livre, de mettre tout ce que le triathlon lui a offert comme émotions : plaisir et souffrance. L’une étant indissociable de l’autre. Le fil conducteur du livre est un IronMan imaginaire dans lequel sont condensées ses sept participations à l’épreuve nicoises. Il nous livrera aux fils des pages, ses pensés les plus intimes, profitant de l’exercice pour dire des choses qu’il n’avait jamais dites à personne. Ce livre est donc le reflet de sa vie de triathlète mais aussi d’homme. Nous apprendrons ses entrainements, ses amours, sa famille…

Le petit Marcel démarre sa carrière sportive à Barcelone. A l’âge de neuf ans, il pratique assidument l’athlétisme, ce qui fera de lui quelques années plus tard l’un des meilleurs marathoniens sur IronMan. Pour info, il a un record sur marathon « sec » comme disent les triathlètes, à 2h 25′ réalisé au marathon de Paris.

Pour ses onze ans, il reçoit un VTT qui lui permettra de suivre son frère Pau et ainsi de développer des qualités naturelles qui le mèneront plus tard au triple effort. Il s’en est fallu de peu pour qu’il reste sur Duathlon, tant la natation le rebutait. C’est à l’âge de 17 ans qu’il entre au fameux Club Natatio Montjuic et découvrira le triathlon. Le début de l’histoire commence…

Au fil des années, sa puissance s’est développée et a fait de lui un très bon cycliste et un exellent coureur. Ces trois expériences à la Mecque du triathlon Hawaii, ne seront pas des succès; Le parcours vélo n’est pas à sa convenance, car jugé trop plat. Et comble pour un méditérannéen, il ne supporte pas la grosse chaleur d’Energy Lab. Ce sera donc essentiellement en France que la légende s’écrira.

Ma critique
Je trouve le mode de narration intéressant, mais pas toujours maitrisé. Ces constants aller-retours nous perdent parfois. Il y a beaucoup de choses similaire, notamment entre le début et la fin du livre. Au final, un livre facile à lire, qui permet d’être dans la peau de Marcel Zamora durant les Huit heures que durent un IronMan à Nice. A réserver aux fans de triathlon et de l’espagnol.

Plus d’infos : http://www.ed-amphora.fr/fr/product/sports-d-endurance-553/tous-les-reves-sont-possibles-10438

Réf : A860
Auteur(s) : Marcel ZAMORA
ISBN : 9782851808608
EAN13 : 9782851808608
Prix : 14,95 € TTC
Site de Marcel Zamora : http://www.marcelzamora.com/

Vidéo motivation : Inspirational Running

.

Voilà un petit clip empruntant à différentes marques le meilleur du running, vous reconnaitrez aisément Emmanuel Gault et Killian Jornet. Dans les 3 minutes 30 que dure le film des champions mais aussi des anonymes qui se dépassent et nous donnent envie de sortir courir…

Visite de l’usine Isostar pour la Runnosphère

Isostar_Runnosphere_Run Reporter Run

Le groupe Nutrition & Santé qui regroupent des marques leader comme Gerblé, Isostar, Gerlinéa, Milical, Modifast, Pesoforma, Céréal Bio, Soy… nous a ouvert ses portes à Revel tout près de Toulouse pour une visite mémorable en compagnie de Benjamin Malaty meilleur marathonien français et athlète Isostar. Suivez le guide…

Notre équipe de blogueurs, composée de Philippe (Jahom), Salvio (Je cours Paris) et moi-même, quitte Toulouse au matin pour un rendez-vous surprise. La rencontre se fera sur le parking d’un supermarché encore fermé à cette heure là. Voilà qu’apparaît Benjamin Malaty meilleur performance française sur marathon lors du marathon de Paris 2013 avec un chrono de 2h 11’ 59’’. L’usine se situe à une cinquantaine de kilomètres de la ville rose. Les questions fusent dans la voiture et nous font oublier le trajet.

Dès le parking nous apercevons l’unité de production immense et moderne. Nous sommes accueilli par Christian Vienot le directeur du site qui nous narre l’historique du groupe ainsi que les différentes marques qui le composent. Il faut savoir que le groupe existe depuis quarante ans et règne sur le marché européen de la diététique et de l’alimentation biologique. Toujours à la pointe de l’innovation grâce à son laboratoire de R&D tout en se souciant de la naturalité des ingrédients et de leurs saveurs gustatives.

Les lignes de productions
Nous plongeons au cœur de l’usine, celle-ci ne tourne pas le week-end, nous pouvons donc la visiter à notre guise. Christian, notre guide, a les yeux qui brillent quand il parle de ses produits. C’est un passionné et ses histoires sont passionnantes !

Les différentes lignes sont regroupées par spécialités, par exemple les biscuits, les barres chocolatés, etc… celle qui retiendra notre attention est sans aucun doute, la ligne chocolat qui fera penser au film « Charlie et la chocolaterie ». Une douce odeur de cacao plane dans les ateliers.  Un vrai délice !

Les innovations
Retour en salle de réunion pour découvrir en exclusivité les tendances de l’année suivante. Certains produits sont soumis à notre palais pour validation et d’autres déjà validés attendent leurs packaging définitif. Emmanuel de la Teyssonnière, chef de produit Isostar, nous livrera son plan sponsoring pour 2014 avec des axes qui restent ancrés sur les sports d’endurance : course à pied, vélo et triathlon.

Laure Kernéeis_Isostar_Run Reporter RunPour mieux cerner l’esprit Nutrition & Santé, trois questions à Laure Kernéis, directrice marketing sport & slimming.

Quels sont les produits phares de la marque Isostar ?
 La gamme Isostar est aujourd’hui très large. Elle couvre l’ensemble des besoins des sportifs d’endurance (préparation, hydratation, énergie, récupération…), au travers d’une grande variété de formes, de produits et de saveurs, pour répondre aux attentes de chacun d’entre eux. Mais les produits les plus emblématiques de la marque restent les préparations pour boissons Hydrate & Perform. Ce sont les premières poudres pour boissons isotoniques lancées en Europe, elles font partie de l’ADN d’Isostar.

Elles sont aujourd’hui déclinées pour répondre aux besoins de tous les sportifs : par exemple, en version pH neutre avec la poudre Sensitive ou en version Long endurance pour les efforts de longue durée, pour les trailles par exemple, via des apports énergétiques adaptés. Et en 2014 nous lançons une formule riche en antioxydants, saveur Cranberry Fruits rouges.

Existe-t-il encore des segments de nutrition sportive à découvrir?
Oui bien sûr. Les attentes des sportifs en matière de nutrition sont de plus en plus pointues. Des sports qui étaient quasi inexistant il y a 10 ans se démocratisent, le trail par exemple. Tout cela fait émerger des besoins nouveaux. A nous de les identifier et d’y répondre pour inventer la nutrition sportive de demain.

Comment voyez-vous l’avenir de la marque et de la diététique en général ?
La diététique en général est en pleine démocratisation. Elle ne peut plus aujourd’hui être qualifiée de « niche » ou d’alimentation spécifique. Elle répond au souhait de chacun de préserver son capital forme et santé. Concernant la nutrition sportive, la pratique impliquée de sport d’endurance étant en forte croissance, elle est aussi en cours de démocratisation.

Plus d’info sur le site de la marque : http://www.isostar.fr – www.nutrition-et-sante.fr

Compressport, la preuve par trois

Compressport 

A l’origine, la compression était réservé à nos mollets. Apparu il y a cinq ans environ, les manchons se sont démocratisés dans les pelotons. Surtout utilisés sur les longues distances comme le marathon ou le trail, il n’est pas rare aujourd’hui d’en voir sur courte distance.

La marque Suisse Compressort, fait parti des pionniers en la matière. Démarrant par les manchons mollets et les chaussettes de récupération, elle a complété rapidement sa gamme avec des vêtements compressifs. Le modèle que j’ai testé est destiné au triathlon et se compose d’un cuissard pourvu d’une peau de chamois synthétique pouvant aller dans l’eau, sans absorber la moindre goutte.  A l’extérieur des picots de silicone apportent un grip, évitant ainsi tout mouvement intempestif sur la selle. Autre nouveauté, une poche pouvant loger des gels, des barres ou même un téléphone mais qui se trouve à l’avant . Je ne vous cache pas que j’ai trouvé cela très déconcertant la première fois, me demandant même s’il ne s’agissait pas d’une erreur . Comment peut on imaginer dans un bureau de R&D que l’on va placer son Iphone ou des gels contre son sexe pour courir ou pire pour faire du vélo ?

Le look et la performance
La coupe est très ajustée pour avoir l’effet de compression et de retour veineux. Alors là autant vous le dire tout de suite, vous avez intérêt à être sûr de vous, car cela ne pardonne pas. Le moindre bourrelet, le moindre petit kilo en trop et c’est le boudinage…

Ce que nous allons rechercher dans ce genre de vêtements c’est une compression et un gainage qui améliore l’évacuation des toxines, la sensation de fatigue est reculée. La fonction gainage « oblige » le corps à se tenir droit, ce qui permet de maintenir le centre de gravité optimum. Le tee-shirt possède un système de tressage de toute beauté. Sur le devant un lycra vient se mélanger harmonieusement à une « dentelle » du plus bel effet. Dans le dos, un tissu ajouré viendra apporter fraicheur et évacuation de la transpiration. Deux poches design contiendront vos barres et gels. Elles sont à mon goût difficiles d’accès et trop profondes, ce qui rend délicat la prise d’un gel qui serait descendu tout en bas.

Il faut un certain temps d’adaptation pour se faire à l’effet compression. J’avoue, les deux premières séances avoir ressenti un « étouffement » sur la cage thoracique. J’avais l’impression d’avoir pris le tricot de mon fils ! Puis chemin faisant, on s’habitue et même l’on devient accroc à se maintien et surtout à cette sensation de « non fatigue » si importante sur les sorties longues.

L’ensemble possède un look magnifique, le code couleur n’est pas sans rappeler la tenue Salomon de Kilian Jornet mais la comparaison s’arrête là. Je vous invite à découvrir ce qui sera surement le standard de demain : la compression intelligente.

Plus d’information sur le site de Compressport : http://www.compressport.fr/