Classics Challenge Paris – Amiens 166 Km

Publié: 28 mai 2018 dans Récits

Le concept du CC est assez simple, il s’agit d’une rando-clyclo qui s’inspirent de courses existantes ou ayant existé dans l’histoire du cyclisme. Dans le cadre de ma préparation pour Explore Corsica, j’ai pris le départ de la cinquième édition qui nous mènera à Amiens distante de 166 Km.

Je suis et je le revendique un coureur à pied ! N’empêche que j’aime le vélo et participe plusieurs fois par an à des cyclos sportives. Ma prochaine sera sur l’Ile de Beauté : Explore Corsica. Une course de 350 Km en étapes dans un format inédit de croisière au départ de Marseille. Pour être bien et profiter du séjour, j’ai besoin de rouler et de faire du foncier. Lorsqu’au détour d’une conversation, j’apprends l’existence du Classic Challenge, j’hésites quelques secondes puis fonce dans cette folie qui me mènera au Nooord !

Une longue journée…

Le rendez-vous est fixé à partir de 7h du matin devant la boutique Kilomètre 0 proche de l’Arc de Triomphe. Pour des raisons pratiques, je pars de la maison (Arcueil) en vélo, ce qui me procure un échauffement de 12 Km. Lorsque j’arrive, il règne déjà une effervescence autour de la voiture Mavic. Le directeur de course François Paoletti donne les consignes et recommandations pour cette longue journée.

Il y aura 6 départs de la rue des Acacias :

35 km/h et plus – départ à 7h

30-35 km/h – départ à 7h15

27-30 km/h – départ à 7h30

25-27 km/h – départ à 7h45

23-25 km/h – départ à 8h

20-23 km/h – départ à 8h15

Pour ma part, je choisi les 25-27 km/h pour la simple raison que c’est l’allure ou je connais le plus de personnes participantes… Ce n’est pas forcément très judicieux, mais il en sera ainsi. Je suis dans un stress incroyable, alors qu’il ne s’agit que d’une balade. Oui mais quelle balade !

Un esprit de camaraderie

Je trouve rapidement des compagnons de route avec qui nous échangeons la tête dans le guidon. Nous sortons au bout d’une vingtaine de kilomètre de la circulation pour attaquer de petites routes qui nous permettront de cheminer en relative sécurité jusqu’à Amiens. Nous étions au départ 120 cyclistes dans ce groupe. Mais pour des raisons de sécurité et de trafic routier, nous ne sommes au 50e kilomètres plus qu’une trentaine. Les routes sont agréables, mais remplis de terre et cailloux suite aux orages de la veille au soir. Les crevaisons seront importantes en ce jour.

Classic Challenge #5_05.jpg

Je pense à boire et à m’alimenter régulièrement. J’ai avec moi du sucré et du salé. C’est le combo idéal pour ne pas saturer. Je confectionne des mélanges de graines et noix qui sont très agréables aux gouts et apporte le sel nécessaire. Pour le sucre, je reste sur des barres classiques à base de pâtes d’amandes. Et pour éviter les coups de barres, les gommes Stimium.

Nous traversons des villages qui semblent sortir de cartes postales. Rien n’a dû bouger ici depuis la libération. C’est un dépaysement total ! Néanmoins ma préférence va à ces longues chevauchées à travers les champs de blés, qui donnent un sentiment de vitesse et de liberté inexplicable.

130 Km et tout va bien

Nous sommes dans le vif du sujet. Le soleil est au zénith et nos réserves en glucides au plus bas. Il faut faire le plein. Nous sommes à la recherche depuis un bout de temps d’une superette, mais en ces lieux cela semble ne pas exister. Au 130e Km, oh miracle, nous trouvons une boulangerie au détour d’un minuscule bourg. Nous nous ruons à l’intérieur pour découvrir quel sera notre repas. Il n’y a pas de quoi festoyer ! C’est soit une baguette, soit une part de Flan. Le tout agrémenter d’une canette de Coca-Cola. Moi qui rêvais d’une part de Pizza ou de quoi que ce soit de salé, c’est la déception !

Classic Challenge #5_04.jpg

La crevaison

Nous reprenons la route après une quinzaine de minute de pause. L’allure est vive et les sourires sur les visages ? Il en faut peu pour être heureux. Du vélo, des amis et une part de Flan !

Nous sommes à nouveau au milieu de champs de blés et dans une grande descente, je sens que ma roue arrière ne tourne pas rond. C’est bien une crevaison. Il faut une dizaine de minute pour réparer en compagnie de François Paoletti le directeur de course. A la reprise, nous ne sommes plus que six. Les autres ayant préférés ne pas stopper leurs efforts. Mon groupe, imagine surement, pouvoir rattraper les « fuyards » et roulent à tombeaux ouverts. Sauf que moi, je suis bloqué sur une moyenne de 26 Km/h. Surtout au bout de 140 km de balade. Je les laisse filer et je ne les retrouverai qu’une fois la ligne d’arrivée franchie.

Malgré ma solitude, je suis heureux. Heureux d’être là et en bonne forme malgré tout. Je ne suis plus qu’à une dizaine de kilomètres. Je suis assuré d’être finisher de cette classique du Nord.

Classic Challenge #5_02.jpg

Amiens, fin du périple

Je retrouve au centre-ville d’Amiens mes camarades de jeu autour de la voiture Mavic. Certains affichent de grands sourires, d’autres une drôle de grimace. Je m’installe auprès de François Paoletti pour lui exprimer mes remerciements pour cette belle journée qui restera longtemps dans ma mémoire.

Pour le retour, pas question d’enfourcher à nouveau le vélo. Ce sera en train que nous retrouverons nos domiciles parisiens dans ce qui sera à nouveau une épreuve sportive que de « loger » une centaine de cyclistes et leurs montures dans un train Corail inter-cités. Mais cela est une autre histoire.

Classic Challenge #5_01.jpg

Le Concept du Classics Challenge

Réalisez chaque mois un parcours au départ de Paris en direction d’une ville distante. Découvrez des itinéraires aussi beaux qu’inattendus grâce à Strava. Les parcours sont révélés d’un mois sur l’autre, et tous s’inspirent de courses existant ou ayant existé dans l’histoire du cyclisme. Chose très importante à signaler, ce rendez-vous mensuel est totalement gratuit !

Plus d’infos : http://classics-challenge.cc/

 

 

Publicités
commentaires
  1. nanterrecyclotourisme dit :

    Super Jean-Pierre ! Encore un bon article et un excellent événement. Essayez les classiques challenges si vous ne connaissez pas 🙂
    Fabien, Nanterre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s